Blog

Retour aux articles

Sans données, pas de web analytics ! Mais sans données propres, pas de bons webs analytics !

Partager

4032

Sans données, pas de web analytics ! Mais sans données propres, pas de bons webs analytics !

Sans données, pas de web analytics ! Mais sans données propres, pas de bons webs analytics !

 

C’est une des difficultés majeures à laquelle nous sommes confrontées avec nos clients. Pour nous, il ne s’agit pas que de garantir qu’un plan de taggage, qui permet de récolter la donnée, soit bon. Encore faut-il qu’il soit bien appliqué. Et s’il est facile de le maintenir quand une seule personne intervient sur un site internet, cela se complique dès lors que plusieurs personnes peuvent y accéder et le faire évoluer. Ce cas n’est pas si rare.

 

Récemment, justement, Digitaleez est intervenu pour Syndic One, dont le site est destiné principalement à générer des leads dans le domaine de la gestion immobilière. Comme pour n’importe quel site de ce type, il est capital d’avoir une vision unifiée de la data à travers un seul et même périmètre afin de mesurer la conversion. Or, si toutes les pages de SyndicOne.fr étaient taggées, elles ne remontaient pas le même identifiant de propriété et il devenait dès lors impossible d’avoir une lecture unifiée et correcte de la donnée.

 

Ce fut donc notre premier job : centraliser la collecte afin de visualiser les données au sein d’une seule et même propriété.

 

Mais la mission de « nettoyeur de tag » peut révéler des surprises et il n’est pas si facile de ne pas oublier ce que nous appelons des trous dans la raquette. Non contents d’avoir accompli avec rigueur notre tâche, il s’avéra que les données remontées par Google Analytics sur la console du client présentaient des anomalies dont l’origine ne nous fut pas révélée immédiatement. Et il fallut un petit peu enquêter pour comprendre.

 

Un nouveau prestataire était, depuis un certain temps, entré en action, et générait, sans que Digitaleez ne le sache, des landing pages pour des campagnes marketing à travers la solution Hubspot. Or, il se passa ce qui devait se passer, aucun interlocuteur n’avait prévenu ou plutôt demandé à cette agence de respecter le plan de taggage.

 

Les pages qui étaient donc ciblées par la campagne ne remontaient pas d’informations et faussaient donc les résultats de nos reportings. Les fameux trous dans la raquette. Que, bien évidemment, nous nous sommes empêchés de réparer par un brief précis avec l’agence.

 

Il est facile de tirer une leçon de cette « mésaventure »…

 

Les web analytics ne tolèrent pas l’erreur, fut-elle minime. Chaque écart de mesure peut se transformer en grossière erreur d’interprétation. Presqu’autant qu’un mouvement d’aile de papillon en Australie peut provoquer un cyclone en Californie :visage_légèrement_souriant: Le travail du web analyste ne doit pas, dès lors, se cantonner à celui de poseur de tag, mais bien également à être le garant de l’homogénéité du plan de taggage de bout en bout de la chaîne de production web. Et cela, en restant au plus proche du pilotage de l’activité digitale.

 

C’est cette proximité qui est l’assurance d’un flux de données intègres. C’est cela aussi que Digitaleez garantit à ses clients 😉