Blog

Retour aux articles

Définition : à quoi correspond “le taux de rebond”?

Partager

Catégories

961

Définition : à quoi correspond “le taux de rebond”?

Le taux de rebond est une des statistiques analytics les plus consultées. Elle est souvent prise en compte dans votre recherche d’amélioration de votre site web, de vos pages et, par extension de votre taux de conversion. Elle est directement liée à la statistique « Session/ Page ». 

 

“- Okay, Google qu’est ce qu’un rebond ?”

“ – Un rebond correspond à une session avec consultation d’une seule page sur votre site”

 

Taux de rebond dans Google Analytics

 

Ce qui veut dire que le taux de rebond est le nombre de sessions n’ayant vu qu’une seule page (page de destination = page de sortie) divisé par le nombre total de sessions.

 

Plongeons directement dans un exemple : Quelque soit le moyen d’arriver sur votre site ( référencement naturel (SEO), le référencement payant (SEA), emailing, …) si un visiteur débarque sur une de vos pages et la quitte sans aucune interaction avec celle-ci, son taux de rebond est de 100%. Si il consulte une autre page que sa page de destination alors son taux de rebond est de 0%.

 

Note : Certaines actions sur une page peuvent être considérées comme des interactions en fonction du paramétrage de votre taggage analytics. Ce qui veut dire que si votre utilisateur arrive sur votre site via une page, que sur celle-ci, il réalise l’action considérée comme une interaction et qu’il quitte votre site sans consulter d’autres pages alors son taux de rebond sera de 0%. 

 

Un rebond est comptabilisé généralement lorsque l’internaute a :

  •  Utilisé le bouton « Précédent » du navigateur, au lieu d’utiliser le fil d’ariane ou votre menu. 
  • Entré une nouvelle URL dans la barre de recherche du navigateur.
  • Fermé purement et simplement l’onglet ou le navigateur.
  • Cliqué sur un lien externe.
  • Laissé sa session expirer (Au bout de 30 minutes/ défaut) 

 

Le taux de rebond est un bon “premier indicateur” pour identifier des pages qui peuvent être améliorées. Il permet de savoir si vos portes d’entrées incitent l’utilisateur à poursuivre sa navigation sur votre site ou non. 

 

Un fort taux de rebond pourrait traduire : une page qui ne se charge pas suffisamment vite, que le prix de l’article est trop élevé, que le contenu est trop succinct, que l’utilisateur n’a pas trouvé ce qu’il cherchait, ou simplement qu’il a jugé le site inadéquate à sa recherche.

 

Mais tout n’est peut être pas de la faute de la page. Le taux de rebond est également un bon “premier indicateur” pour mesurer la qualité de votre acquisition. Si votre contenu est bien rédigé et bien agencé mais que vous le proposez à la mauvaise audience, ça bloque ! 

 

Attention, à chaque site ses problématiques et il ne faut pas tomber dans le cliché que taux de rebond élevé égal mauvaise page. C’est pour cela que nous parlons de bon “premier indicateur”. Il faut nécessairement approfondir avec d’autres statistiques. 

 

Ex : Un site d’actualité. Le taux de rebond sur une page article est de 89%. En regardant juste cet indicateur, on pourrait croire que l’article n’est pas intéressant mais quand on ajoute que le temps moyen passé sur la page est de 2:56 minutes, on peut se dire que l’article est lu, que l’utilisateur a eu l’information qu’il venait chercher et qu’il est reparti paisiblement et satisfait. 

 

En fonction de votre secteur d’activité, d’importantes variations peuvent se faire sentir, que vous possédiez un site média ou ecommerce. Généralement, il est admis qu’une moyenne située entre 40% et 60% est la norme. 30% de taux de rebond est considéré comme bon

 

NB: Attention, un taux de rebond trop bas (inférieur à 15%) est suspect, et il est souvent dû à une erreur technique (double tracking, déclenchement des tags défectueux,…). 



Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur
Capitaine Commerce
Capitaine Commerce