Blog

Retour aux articles

Résolutions Analytics 2020

Partager

1000

Résolutions Analytics 2020

Mes 3 axes analytics pour 2020

Commençons par le début ! L’ensemble de l’équipe de Digitaleez vous souhaite tout le meilleur pour 2020. Une année, nous l’espérons, riche en aventures, en joie et en bonheur pour vous, jeune lecteur.

 

La période des fêtes de fin d’année est traditionnellement le moment où l’on fait une profonde introspection et on se fixe des « résolutions » (ex : « Je vais courir deux fois par semaine en 2020 » – Oui oui Régis ! ). Le quotidien revient rapidement toquer à notre porte et les nouvelles résolutions ne sont plus qu’un lointain souvenir…

 

Pour l’analytics, ne vous fixez pas de résolutions mais ayez en tête les 3 axes importants qui vous permettront d’exploiter réellement la donnée sur le comportement de vos utilisateurs.

 

➡️ N’ayez pas une confiance aveugle en votre outil

Il n’y a rien de pire que faire des analyses sur des données erronées car fatalement vous tombez sur les mauvaises conclusions. En terme d’analytics, nous sommes toujours sur un delta compris entre 5 et 10% avec la réalité. Dans cette tranche (ou en dessous évidemment), le processus décisionnel n’est pas impacté.

 

Alors prenez le temps de savoir où vous en êtes. Sur un site internet, le back office (BO) est souvent l’outil de référence sur lequel vous pouvez vous appuyer pour une analyse d’écart.

 

Si vous êtes E-commerçant, commencez par regarder vos transactions et votre chiffre d’affaires, en prenant garde à bien comparer la même chose (comme dirait grand-mère « des choux et des carottes »). Vous devez comparer les transactions de votre BO avec celles qui ont vu la page de confirmation de votre site internet (pour rappel, c’est cette dernière qui transporte les données E-commerce).

 

Si vous n’êtes pas e-commerçant, faites la même chose avec vos formulaires, vos consultations de pages ou tout autre indicateur/action qui est une macro-conversion pour vous !

 

Idéalement, il serait intéressant de passer sur chacun des KPI définis dans votre plan de taggage. Testez les et dressez un audit des indicateurs qui fonctionnent et en lesquels vous pouvez avoir confiance pour vos analyses (les audits, ça nous connaît, je dis ça… je dis rien… mais OUPS je l’ai dit quand même… 😊 ).

Speaking of tagging plan.

 

➡️ Personnalisez votre plan de taggage

  • Si vous en avez un, c’est déjà une excellente nouvelle : il ne reste plus qu’à le personnaliser.
  • Si vous n’en avez pas, c’est génial, vous pouvez partir d’une page blanche et tout construire (« A ma guise » comme disait feu Jean Rochefort).

Le plan de taggage n’a qu’une fonction : documenter l’ensemble des indicateurs qui sont à votre disposition et la manière dont ils remontent dans votre plateforme.

 

Vous connaissez votre métier comme personne d’autre, alors pourquoi vous travaillez sur des indicateurs qui ne sont pas les vôtres ? Si vous avez des objectifs de performance à tenir et à dépasser, il VOUS faut les indicateurs qui VOUS permettent de savoir où VOUS en êtes.

 

« Alors cette année c’est simple, je monte la bonne équipe (IT+eMarketing), je repars des enjeux business, je formalise un plan de taggage et je le déploie » – Régis de jepersonnalisemonplandetaggage.fr

 

Cet article vous est présenté par Digitaleez, agence web analytics. Pour en savoir plus sur nos prestations, cliquez ici

 

➡️Maitrisez votre acquisition

Si vous lisez cette partie, c’est que vous avez retrouvé confiance en votre outil, que vous le comprenez et que vous l’avez personnalisé avec VOS indicateurs. « Oui Régis, il s’agit des deux premières parties de l’article ».

 

En faisant vos analyses sur une donnée de qualité, définie par vos soins, vous allez rapidement vous poser les questions suivantes « Quel levier me génère le plus de conversions ? Quelle source attire le plus d’utilisateurs qualifiés ? » Bienvenue dans le monde de l’acquisition !

 

Pour Google Analytics, vous avez 5 niveaux de segmentation disponibles grâce aux UTM. Que votre outil d’analyse en propose 3 de plus ou 2 de moins, vous devez réfléchir en amont aux informations dont vous avez besoin sur la provenance de vos utilisateurs.

 

Voici une liste des questions que vous avez déjà pu vous poser :

  • D’où vient-il ?
  • Quel type de communication a-t-il vu ? (Display, affiliation, CPC, …)
  • Quelle campagne ? Quel produit ? Quel format ?
  • A quelle catégorie d’utilisateur appartient-il ?
  • Quelle agence m’apporte ce lead ?

A partir des réponses souhaitées, définissez votre propre segmentation et surtout la nomenclature qui vous permettra de tout consolider dans vos outils. Il est important de maintenir une cohérence dans le temps, pour vous aider sur les analyses comparatives de période !

 

 

Voila, vous savez tout pour 2020 (et les années suivantes d’ailleurs). Aucun secret, juste un travail construit pour durer et être utile à vous et vos collègues !

 

Merci pour votre attention jeune lecteur et encore une fois :

Excellente année 2020 !

 



Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur