Blog

Retour aux articles

Les 2 emplacements possibles du tag Ecommerce.

Partager

1024

Les 2 emplacements possibles du tag Ecommerce.

Pour comprendre vos données de transaction dans GA et les interpréter, il faut commencer par étudier l’emplacement du dataLayer Ecommerce.

 

Le dataLayer Ecommerce (pour faire simple) est le morceau de code qui rend disponible les données de transaction et permet leurs envois dans GA.

 

« Il ressemble à quoi ton code ? » Jérôme

 

Voici l’exemple fourni par google sur cette page. Il s’agit ici du dataLayer E-commerce classique (et non Enhanced Ecommerce).

 

DataLayer Ecommerce

 

Lors de son envoi, toutes les données vont venir se loger dans l’ensemble des tableaux du rapport Conversion > Commerce Electronique de votre vue Analytics.

 

Jusqu’ici rien de neuf. Cependant 2 emplacements sont possibles (même si l’un est majoritairement mis en place).

 

Commençons par un schéma des dernières étapes du processus d’achat de votre client :

 

plateforme de paiement

 

  • En vert, les pages sur lesquels votre trackeur analytics est présent
  • En rouge, les pages qui ne font pas partie de votre périmètre Analytics

Deux systèmes s’opposent en fonction de la redirection automatique de la plateforme de paiement.

 

Sur la page de confirmation de commande

De loin la méthode la plus utilisée car c’est celle qui est recommandée par tous les outils d’analyse de trafic. Une fois que l’utilisateur arrive sur la page de confirmation, on charge toute l’information Ecommerce et on l’envoi dans sa plateforme.

 

Le nombre de confirmation de commande que vous aurez dans vos Analytics sera inférieur au nombre réel de transactions. Pourquoi ?

 

Tout simplement parce qu’il faut que l’utilisateur revienne sur cette page, ce qui n’est pas toujours le cas. Pas de page de confirmation, pas de donnée E-commerce.

 

Cette méthode nécessite donc une redirection automatique des plateformes de paiement mis à la disposition de vos utilisateurs. L’utilisateur, à la validation de son achat par la plateforme de paiement, est immédiatement propulsé sur VOTRE page de confirmation. Dès qu’il arrive, toute la donnée Ecommerce est envoyée dans votre plateforme.

Cela se gâte si vos redirections ne sont pas automatiques et que l’utilisateur doit cliquer sur « Retour à la boutique ». C’est cela qui donne naissance à la deuxième méthode de collecte.

 

Sur la page de choix du moyen de paiement

N’ayant pas de redirection automatique sur votre site, vous vous êtes rendu compte que vous aviez trop peu de transactions dans GA comparé à ce que vous pouvez trouver dans votre Back Office.

 

Le constat est simple. Les utilisateurs finissent leur processus d’achat sur la plateforme de paiement et ne reviennent pas vous faire coucou sur la page de confirmation.

 

Vous décidez donc de mettre en place le déclenchement de votre dataLayer Ecommerce au moment de la validation du choix de paiement. (La dernière interaction avant que l’utilisateur soit envoyé sur la plateforme de paiement choisie).

 

Vous aurez donc un nombre plus important de transaction dans GA que dans votre BackOffice car tout utilisateur qui se retrouve sur la plateforme de paiement et qui décide de changer d’avis aura déjà enregistré une transaction.

 

Conclusion

Que vous choisissiez une méthode ou l’autre, l’important c’est de savoir le delta que vous êtes en droit d’attendre entre votre outil de webanalyse et le réel (Backoffice).

 

Dans la première méthode, vous aurez des perditions liées aux chargements des pages ou au retour compliqué sur la page de confirmation.

 

Et dans la deuxième méthode, vous aurez un surplus de transactions lié aux « abandons » comptabilisés.

 

Dans un monde peuplé de licornes et de fées, il faudrait déclencher systématiquement une transaction Ecommerce au moment où la plateforme de paiement valide la transaction. Malheureusement cette plateforme ne fait pas parti de votre périmètre et elle vous laisse avec les deux options discutées au-dessus.

 

Merci pour ton attention, jeune lecteur



Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur
Capitaine Commerce