Blog

Retour aux articles

Les dimensions personnalisées : Découverte de cette donnée

Partager

2560

Les dimensions personnalisées : Découverte de cette donnée

Dans Google Analytics, vous avez un tas de statistiques qui sont collectées via le trackeur générique que vous avez mis en place sur l’ensemble des pages de votre site. Ce qui vous fait automatiquement remonter les données d’audience, les appareils de navigation, les pages consultées, …

Mais êtes-vous sûr que cette donnée suffit ? Y-a-t-il d’autres informations que vous aimeriez collecter ? Quelles sont les données qui vous manquent pour gagner en finesse d’analyse ?

Nous allons voir comment les dimensions personnalisées peuvent vous apporter une information capitale ou être utilisée pour segmenter votre audience. Nous partirons du constat que vous avez mis en place Google Analytics via Google Tag Manager. Gardez évidemment à l’esprit qu’aucune donnée (même une dimension personnalisée ) ne doit être nominative dans les outils webanalytics !

 

Quête d’une information supplémentaire

Une bonne dimension personnalisée passe avant tout par l’expression des besoins des équipes digitales et la bonne communication avec les équipes de développement (IT ou prestataire).

C’est le dataLayer qui va vous permettre de faire remonter des informations emprisonnées dans le code de votre site pour les faire remonter dans votre plateforme Webanalytics.

 

Exemple : Vous faites (de manière automatique) remonter toutes les urls visitées par vos utilisateurs. Le tag GA collecte automatiquement l’url et le titre de la page mais est-ce suffisant pour vous ? Vous pourriez aussi décider de faire remonter le « type de page » de celle-ci (ex : page produit, homepage, page de checkout). Une fois cette dimension personnalisée paramétrée à chaque visite d’un utilisateur sur une url, vous aurez désormais 3 informations collectées :

  • Url de la page
  • Le titre de la page
  • Le type de page

Vous pouvez également décider d’allier à toutes vos transactions, le moyen de paiement qui a été utilisé ou encore de faire remonter toutes les sessions « premier achat ».

Les possibilités sont multiples et ne peuvent pas être toutes listées dans cet article mais sachez que cette fonctionnalité est puissante et peut vous faire franchir un cap en termes d’analyse.

Après vous être dit « est-il possible de » ou « ça aurait été intéressant de … » posez la question à l’IT vous n’êtes pas à l’abri d’une bonne surprise.

En plus de collecter une information qui vous est chère, la nouvelle dimension peut vous aider à segmenter votre trafic.

 

Outil de segmentation

Les dimensions personnalisées vont vous permettre de segmenter en sous-groupes homogènes vos utilisateurs et analyser de manière distincte plusieurs types de comportement.

Vous mettez à disposition de vos utilisateurs un espace client ? Alors pourquoi continuer à analyser de manière confondue la navigation de vos prospects et vos clients.

Vous vous adressez à la fois à des professionnels et des particuliers ? En fonction du profil, déterminez une dimension personnalisée qui va vous permettre de différencier les deux populations et observez les différences d’habitude.

Même dans vos reportings, ces dimensions personnalisées peuvent vous aider. Pour reprendre l’exemple de l’option de paiement vous

pourrez enfin (sur analytics) savoir la volumétrie de vos clients qui payent via Paypal, par chèque ou par carte.

 

Conclusion

Vous l’aurez compris, la dimension personnalisée offre beaucoup de possibilités si bien qu’il est difficile d’en brosser un portrait exhaustif dans un article. Elles peuvent être rattachée à une session, une action, un utilisateur ou un produit, et dépendent des informations présentes dans votre code.

Toutes ces capacités doivent être explorées avec votre équipe de développement pour vous offrir une connaissance accrue de vos utilisateurs dans votre plateforme Analytics.

 

Merci pour ton attention, jeune lecteur



Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur