Blog

Retour aux articles

Les 3 étapes pour créer ses groupes de canaux personnalisés avec succès.

Partager

2560

Les 3 étapes pour créer ses groupes de canaux personnalisés avec succès.

Google Analytics, via son rapport « Acquisition », vous permet de comprendre l’ensemble des provenances de vos utilisateurs sur votre site. Automatiquement Google l’attribue à l’un des 8 canaux par défaut (par exemple l’accès direct). Les fonctions de répartition sont faites pour convenir au plus grand nombre et parfois manquent de précisions.

Régulièrement, le canal « referral » englobe plus de communications qu’il ne devrait (ex : trafic provenant des réseaux sociaux) et le canal « other » se nourrit de toutes les campagnes que Google n’a pas su attribuer. L’utilisateur doit donc entrer dans les canaux pour comprendre ce qui s’y trouve, perd en facilité d’analyse et se désintéresse. 

Si ce stade est atteint pour toi, jeune lecteur, il est temps de configurer tes propres canaux en fonction de tes besoins d’analyses ! Bienvenue dans le monde fantastique (ok, j’en fais un peu trop) des groupes de canaux personnalisés. 

Fiche Technique des canaux personnalisés

  • Définition : Fonction d’analytics qui de segmenter le trafic en fonction de ses propres règles d’attribution
  • Objectif : Faire apparaître VOTRE stratégie d’acquisition dans vos rapports en fonction de VOS besoins d’analyse (plus ou moins de précisions)
  • Particularités : Rétroactifs / Création de plusieurs modèles possibles

Pour faire de cette entreprise un succès, voici les 3 étapes par lesquelles passer : 

Optimisation du tracking

On a déjà eu l’occasion d’en parler sur ce blog mais on ne le répétera jamais assez : le tracking de votre acquisition est la clé ! Comment définir une nouvelle segmentation et de nouveau canaux si vous n’êtes pas au clair sur les moyens que vous avez à disposition pour attirer de nouveaux utilisateurs ? 

Il vous faut repartir de la base et schématisé l’ensemble de votre acquisition et son tracking. Si vous n’êtes pas au clair sur le tracking de votre acquisition, je vous conseille de lire cet article détaillé

Vous savez désormais toutes les sources, supports et campagnes que vous allez pouvoir retrouver dans GA. Il ne reste plus qu’à les organiser pour obtenir la bonne vision.

Faire un point sur la vision souhaitée

Avant de vous lancer dans le paramétrage de vos canaux personnalisés, prenez un temps pour (respirer) comprendre vos besoins d’analyses. 

Les groupes de canaux personnalisés doivent vous servir à être plus rapide et vous simplifier la vie. Ils vous permettront d’analyser le comportement des utilisateurs et leurs conversions avec un nouveau prise de lecture. D’où l’importance de bien les réfléchir avant de se lancer. 

La position que vous occupez dans l’entreprise, ce que vous consulter comme données, les reportings que vous devez créer (etc…) sont autant d’éléments à prendre en compte pour comprendre de quelle « découpe » VOUS avez besoin. (ex : Un trafic manager va créer une découpe beaucoup plus fine qu’un responsable Digital qui lui n’a besoin de voir que les grands leviers en action). 

En questionnant vos besoins et en schématisant votre souhait final, vous serez où placer le curseur entre une segmentation trop large et au contraire une trop spécifique. 

Une fois que vous avez verrouiller VOS besoins, il est temps de passer aux paramétrages. 

Créer les règles et tester les

Vous voilà désormais sur votre volet « administration », colonne de droite Paramètres des canaux > Groupe de canaux > Nouveau Groupe de canaux. 

Let the fun begins ! 

C’est ici le cœur du réacteur. Vous allez devoir créer, règle après règle, canal après canal ce qui deviendra votre segmentation privilégiée. 

En cliquant sur « Définir un nouveau canal », voilà ce que vous obtenez : 

Premier champ : Le nom que va prendre votre canal dans les rapports.

Une sélection de dimensions est mise à votre disposition dans la première liste déroulante. Si ceux sont vos premiers canaux personnalisés, je vous recommande de vous limiter à source / support et campagne. Vous verrez, il y a déjà beaucoup de possibilité. 

La deuxième liste déroulante comprend les différentes règles possibles (contient, ne contient pas, commence par, …) et est suivi directement par le champ de saisie. Ce champ de saisie vous indique, au fur et à mesure que vous entrez des caractères, les champs qui s’appliquent à votre règle. 

Ex : Je souhaite créer un canal qui regroupe l’ensemble des communications Facebook. Je souhaite donc que toutes les sources qui contiennent « facebook » viennent se ranger dans ce canal. Voilà ce que ça donne : 

ATTENTION : L’ordre des canaux a une importance. Les règles seront lues par Google par ordre croissant.

Ex : 

Règle 1.  Sites référents : Support correspond exactement à « referral »

Règle 2. Outlook : Source/support contient « outlook / referral »

Lorsque Google va recevoir le duo « outlook / referral », il va interroger la première règle. Elle correspond. Google classe donc la provenance dans le premier canal. Dans cet ordre-là, aucune provenance n’ira dans le canal 2 « Outlook ». 

Faites bien attention de classer vos règles de la plus spécifique (règle 1) à la plus large (règle 10). 

Pour vous assurer que tout remonte correctement, enregistrez régulièrement et consultez si les règles définies correspondent à votre volonté. 

J’applique mon groupe de canaux personnalisés « Marketing » en dimension principale dans le rapport Acquisition > Tout le trafic > Canaux.

Je parcours ensuite l’ensemble des canaux, un à un, pour vérifier que ce qu’ils contiennent correspond à ma volonté de départ. 

Il est normal de s’y reprendre à plusieurs fois dans la création des règles alors ne perdez pas espoir, préserverez et vous verrez que le résultat vaut la peine de se battre jusqu’au bout ! 

Merci pour ton attention jeune lecteur



Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur