Blog

Retour aux articles

Les 4 évolutions analytics à surveiller cette année

Partager

1310

Les 4 évolutions analytics à surveiller cette année

Ça y est l’année 2020 est enfin terminée et nous pouvons repartir du bon pied (ou presque !). J’espère que vous vous êtes bien reposés pendant ces quelques jours de fêtes. Je vous souhaite évidemment la meilleure année 2021 possible.  

En plus des recommandations classiques de qualité de donnée sur vos outils Analytics, cette année nous voulions porter votre attention sur 4 évolutions qui faudra surveiller cette année. 

Aurevoir l’analytics.js !

Vous avez sans doute reçu un message de la part de Google directement dans vos emails qui vous invite fortement à changer de tag Analytics.

Et oui, l’analytics.js n’est plus, place au gtag.js. Cette évolution, enclenchée depuis un moment, va s’accélérer cette année. Pas de panique, vous aurez encore des données si vous ne le faites pas dans la minute mais pensez-y. Le gtag devient la norme et toutes les évolutions seront développés sur ce nouveau tag. Donc pour être tranquille, faites le changement avec l’aide de votre service/ agence IT. 

Pour vous aider, voici le guide d’implémentation

Pour information, ce changement s’adresse essentiellement aux entreprises qui ont fait le choix de coder Google Analytics en dur. Celles qui utilisent Google Tag Manager n’auront pas besoin de faire cette migration.

GA 4 : Sortie et évolution progressive

Gardez un œil sur GA4 ! Fraichement sortie de bêta, cette nouvelle version de Google Analytics est pour l’instant un peu light. Il est conseillé de l’installer en parallèle de vos propriétés d’analyses classiques.

Cette version user centric affiche beaucoup de promesses et nous avons hâte de l’exploiter mais ne vous lancez pas dans les grandes manœuvres de transfert de plan de taggage tout de suite.

GA4 va monter progressivement en puissance pour nous permettre à tous d’être plus respectueux des utilisateurs, maximiser la conversion et centraliser l’ensemble des plateformes (site et apps). 

Un conseil : Installez GA4 sur une propriété parallèle, laissez-la collecter et commencez à l’appréhender en vous forçant à naviguer dans ses nouveaux menus qui vont en dérouter plus d’un !

Pour plus d’info sur GA 4, voici un article plus détaillé. 

GTM et son server Side

Le server-side est une technologie qui permet de gagner en maitrise sur l’envoi de donnée. Google Tag Manager avance sur sa propre technologie. Encore une fois, il s’agit d’un sacré chantier de migration et les retours d’expériences sont encore peu nombreux mais c’est une évidence qu’il faudra s’y pencher un jour. 

Et pour cause, les promesses sont alléchantes : réduction du temps de chargement de vos pages, contrôle des données envoyées, enrichissement de la donnée et réduction des pertes. 

Vulgarisé, le server-side tagging utilise un serveur qui vous appartient où vous envoyez toutes les requêtes http de votre site (first partie). C’est ensuite depuis ce serveur, que vous pouvez enrichir avec vos autres outils, que vous gérez l’envoi de données aux autres technologies. 

Pour plus d’information sur le Server Side de GTM, voici un article qui pourrait vous intéresser

La RGPD

Fin mars 2021: C’est le délai qu’il vous reste pour vous mettre en conformité ! Nous avions évidemment pour obligation de mettre en place un bandeau de consentement pour les utilisateurs. Le but : Les informer sur l’ensemble des tags/cookies qui collectent leurs informations et leur laisser la possibilité de bloquer ces envois.

Visuel Axeptio par Laura Gassin.

Le bandeau devait offrir la possibilité à l’utilisateur d’accepter l’ensemble des cookies ou « configurer ». En choisissant la deuxième option, il pouvait ainsi faire son choix parmi les catégories de cookie proposées. 

Désormais, le bandeau devra contenir 3 boutons de même format : 

  • Tout accepter
  • Configurer 
  • Tout refuser

Cela permettra à l’utilisateur d’avoir la même faciliter de tout accepter et de tout refuser. Nous verrons les impacts sur la collecte de donnée mais tout cela se fait pour le bien des utilisateurs !

Merci pour ton attention jeune lecteur



Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur